Règles d’or pour l’utilisation d’une poussette de jogging

Courir à pied présente de nombreux avantages pour la santé physique et morale. Pour les femmes qui viennent de donner naissance à un enfant en particulier, cette activité physique est un meilleur moyen de se remettre en forme.

Toutefois, avec l’obligation de garder le nouveau-né, une telle activité sportive n’est pas toujours évidente. C’est là tout l’intérêt d’une poussette de jogging, une alternative pour s’entrainer avec son bébé. Justement, cet article donne de meilleurs conseils pour bien utiliser cette poussette de jogging (ou de running) !

Courir avec le bébé, à partir de quel âge ?

poussette de running

Avant de décider de faire un jogging avec le nouveau-né, il faut d’abord penser au bien-être et à la sécurité de celui-ci. Il faut faire en sorte à ce que la course puisse lui procurer du plaisir.

Ainsi, il n’est jamais recommandé de partir s’entrainer avec l’enfant dès ses premiers mois. D’autant plus que la maman doit attendre pour que son corps récupère après l’accouchement.

L’idéal est donc d’attendre que bébé puisse soutenir sa tête lui-même, soit à partir de 8 à 9 mois. Dans tous les cas, il est recommandé de consulter un médecin avant de se lancer à la pratique des activités physiques et sportives.

 

Bien choisir sa poussette de jogging

Pour pouvoir courir avec bébé en toute tranquillité, il est primordial de choisir une bonne poussette de jogging, car il y va de la sécurité et du confort du tout petit et du coureur. Il doit s’agir à priori d’une poussette à trois roues tout terrain.

En outre, un harnais de sécurité doté de plusieurs points d’attache est requis pour assurer le bon maintien du bébé dans la poussette. Également, il faut veiller à ce que le siège soit confortable et inclinable pour que le petit bout de chou puisse s’installer en position assise ou allongée.

Il est également important de protéger l’enfant contre le vent, les insectes, les projections de branches ou des petits cailloux, des averses et en particulier du choc. En dernier lieu, une poussette dotée d’amortisseurs est à privilégier.

Quelle serait la distance idéale pour s’entrainer avec bébé ?

Par mesure de précaution, mieux vaut ne pas aller trop loin avec le bébé lors d’une course à pied. Il faut limiter la distance à 3 à 5 km, soit pour une durée d’environ 30 minutes. Il est également conseillé de débuter lentement la course et d’augmenter petit à petit le rythme.

Il est conseillé de commencer avec une simple marche à pied avec la poussette de jogging avant d’entreprendre le tout premier running avec le petit bout de chou. Par ailleurs, il n’est jamais recommandé de courir avec bébé sur de l’herbe, du gravier ou sur d’autres terrains accidentés. Il faudra privilégier les terrains durs, les surfaces sableuses suffisamment tassées ou bien le béton. Ceci, pour ne pas mettre le tout petit en danger.

La posture idéale pour courir avec une poussette

Courir avec une poussette n’a rien à voir avec une séance de course à pied ordinaire. Il va sans dire que la poussette et le bébé qui se trouve à l’intérieur constituent une masse supplémentaire plus ou moins importante.

De ce fait, il est très important de faire attention à la posture, car une mauvaise posture peut occasionner un accident, d’autant plus que cela peut favoriser très vite la fatigue. Ainsi, l’idéal est de garder le dos bien droit.

Il faut dans ce cas ajuster la position du guidon de telle sorte que la main du joggeur puisse pousser aisément et confortablement. En outre, celui-ci pourra alterner ses deux mains dans le cadre du pilotage de poussette pour éviter de surmener l’autre main.

Faire une pause de temps en temps

Lorsqu’il s’agit de transporter un bébé, quel que soit le matériel, la surveillance parentale est capitale. Ainsi, lors de la course à pied avec le petit bout de chou, faire une pause de temps en temps est de mise pour s’assurer que celui-ci va bien.

D’autant plus qu’il est judicieux d’observer comment le bébé réagit à la course. Si celui-ci s’endort, c’est bon signe qu’il aime courir avec papa et maman. Pendant une pause, on pourra aussi lui donner à manger, si nécessaire.

Habiller bébé comme il se doit en fonction de la météo

joggeuse-poussette

Si l’activité physique permet aux athlètes de se réchauffer rapidement même durant les saisons froides, ce n’est pas le cas pour le bambin. Au contraire, étant donné qu’il ne bouge pas sur son siège et que le vent souffle directement sur lui, il pourra se rafraîchir davantage.

Ainsi, les parents doivent veiller à ce que leur enfant soit bien protégé contre les vents et les froids. D’ailleurs, bébé doit être habillé en fonction du temps qu’il fera. Il faut toutefois éviter de faire du jogging avec lui quand il pleut ou bien quand il fait trop froid.

Pour aller plus loin, comparatif de la meilleure poussette de jogging.